(12 fév)

 

 

Beau bonjour à vous tous!

 

Quelle joie de vous écrire à nouveau!

 

 

J'ai vécu une très belle activité avec les élèves ce vendredi, cela donne tellement de beaux résultats.

 

Sylvie m'avait donné la bonne idée de me faire une provision de graines et de noyaux provenant de fruits différents afin d'embellir les oeuvres des enfants. Certains élèves les déposaient sur le plateau après avoir manger leur collation et d'autres, tout comme moi, en apportaient de la maison. Nous les ramassions dans la classe depuis un bon moment. Ils étaient maintenant bien séchés, parfaits pour être manipulés. À la joie de tous, ce vendredi, nous les avons utilisés pour la toute première fois. 

 

Je souhaitais trouver une bonne idée à proposer à mes élèves. Une idée qui serait significative, plein d'amour, de respect envers la nature, ses noyaux et ses graines.

 

J'ai demandé aux élèves s'ils aimeraient que tous ensemble en tant que groupe de petits poètes, d'enfants d'amour, que nous les utilisions pour confectionner de belles créations personnelles avec un cœur pour dire à la Terre que nous l'aimons. Ils furent unanimement très heureux de l'idée. J'ai  sorti de nouveau ma boîte aux trésors ( petites branches, raffia, pommes de pin ). Les enfants aiment beaucoup travailler avec ces matières. Ils m'ont demandé si je pouvais sortir de nouveau les plumes.

 

Pour la confection de leurs créations, ils furent bien libres. Lorsque que le collage avait besoin de colle chaude, ils m'en informaient pour que je leur vienne en aide. Voici quelques photos de plus près maintenant pour vous. 

 

 

( 15 février ) À relire

 

J'aimerais redire ma gratitude, pour toutes cette aide que je reçois de Sylvie et de Didier pour cette oeuvre que j'ai tant à cœur: Le Renouveau, en ce qui me concerne plus spécifiquement l'Éducation Nouvelle. Notre Terre est malade à cause des hommes sans âmes, le monde souffre. On ne peut faire l'autruche la tête dans le sable. C'est par des actes de volonté, chacun où nous sommes, que nous devons nous mobiliser et apporter le changement pour une humanité nouvelle. Cette humanité nouvelle débute par la Jeunesse d'aujourd'hui et de demain. Et cela c'est nous les adultes qui devons impliquer pour eux.

 

Après avoir envoyé copie de notre nouveau Projet Éducatif en construction à Sylvie, elle me faisait remarquer que dans ce ( P.É.), qu' il était question que de l'individuel dans chacun des points, aucun parlait de l'Harmonie de groupe:

 

Je suis un dans le groupe.

 

Je m'exprime dans le groupe pour l'harmonie du groupe.

 

Je grandis dans le groupe.

 

Tout ce que je fais respecte le groupe, est utile au groupe, unit le groupe et pourtant je suis moi unique dans le groupe.

 

Ce commentaire a frappé ma conscience. Il est si vrai, en tous les cas ici au Québec et ailleurs aussi. Nous sommes bien individualistes et cela nous appauvrit beaucoup dans notre humanité. Les enseignants le disent à tour de rôle: '' Je ne ressens pas que nous formons une famille pour œuvrer ensemble au sein de l'école. '' Les enfants ne sont pas sensibiliser eux aussi à penser ainsi. C'est pourquoi, il faut que nous nous relevons les manches et que nous y travaillions. L'humanité ne s'en sentira que Mieux, à l'heure actuelle je pourrais écrire en voie d'être sauvée, avec l'aide du Ciel.

 

C'est très beau! Les enfants sont sensibles aux principes divin: la Beauté, la Bonté, le Vrai. '' 

 

Livre le Futur par l'Amour, Maître Jésus : '' Ces trois mots que j'ai prononcés de nombreuses fois Beauté, Bonté, Vérité. Ils incluent la Beauté en tout, dans toute parole, tout regard, toute création. La Bonté, l'Amour dans toutes vos relations, l'Amour qui est en chacun de nous et que nous devons cultiver même dans les moments de grande tension parce que c'est à travers l'Amour et par l'Amour que nous résoudrons tous les conflits. Et la Vérité, la justice en tout qui permettra de ne jamais faire concession à l'objectif élevé que nous nous sommes fixé. Suivre les Principes Divins ne veut pas dire tout accepter. Bien au contraire. Fermeté et Amour ne sont pas incompatibles, mais complémentaire. Les Principes Divins sont des guides de Sagesse sans lesquels la vie ne peut se développer harmonieusement. Ils sont à la base de toute relation. Quand ils seront exprimés ouvertement partout, d'une seule voix, l'autorité à l'école ne sera plus contestée. Les Principes

Divins s'appliquent à tout être Humain, quelque soit son rang, son âge, ses relations. Ils devront être mis en pratique sans tarder. La non application des Principes Divins entraînera une réparation immédiate  (une dette karmique) et votre sensibilité grandissante vous fera découvrir ce qui n'est pas conforme aux Principes Divins. 

 

Lorsqu'il est question d'Éducation, nous cherchons toujours à avancer vers une meilleure compréhension des sujets évoqués. L'acquisition des Principes Divins comme partie instinctive de nous-même sera acquise progressivement, sans violence, par l'expérience et la volonté grandissante de l'Enfant à faire mieux. Il n'est pas question de punition ou de châtiment, ceci est d'une autre époque complètement révolue et e suscite que révolte et incompréhension. Il s'agit d'une évolution de la personnalité à travers Le Beau Le Bien Le Vrai, jusqu'à que soient acquis les Principes Divins. Toute pédagogie doit s'adapter au public et non l'inverse. Le mot '' Harmonie '' est la Clé de l'Éducation. Comment imaginer alors que les Enfants seront encore nerveux et chahuteurs comme aujourd'hui? Ils viendront, heureux et désireux d'apprendre ce qui nourrit harmonieusement tous leurs corps. Nous reviendront sur cette nourriture avec plus de précision. ''

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonjour à vous tous,

 

Durant mes congés de Noël, j'ai consacré plusieurs heures pas jour à lire les enseignements de Maître Jésus que vous trouvez à l'onglet ''SOURCES INSPIRANTES''. Je vous conseille de les lire, car ils sont que '' Amour '' et c'est cette Nourriture, l'Amour,  que nos enfants ou élèves ont besoin. Ils y sont si sensibles.

 

Cet écrit parlera beaucoup de l'amour que je vis avec mes élèves:

 

C'est ma joie de choisir, quand je parle à mes élèves, des phrases qui  les encouragent profondément. Tout geste, toute parole est une porte qui s'ouvre à l'âme ou se ferme. C'est un encouragement profond qui fait vibrer son cœur. Pour cela, je fais silence et je plonge en moi afin d'y trouver ce qu'il y a de plus beau qui lui conviendrait et de lui offrir. Il faut prendre quelques secondes d'intériorité afin qu'émerge cet amour unique pour l'enfant.  Il recevra ainsi un moment avec une réponse de qualité.

 

Dans une classe, bien sûr, nous sommes continuellement sollicités. C'est avec une attitude bien calme et joyeuse qu'on peut arriver à distribuer notre amour, communiquer notre amour autant que possible.

 

J'étais heureuse, au retour du long congé de Noël, de constater que j'avais bien fait de diminuer la vitesse de l'enseignement de la lecture. Nous les enseignants pourrions être presque toujours dans une pression. Cela prend une force de volonté dans ce système pour ne pas tomber dans ce piège. Il faut plutôt y aller progressivement en harmonie avec les élèves. Lors du retour du congé, reposés,  mes élèves étaient beaucoup plus disposés à apprendre davantage. C'est quand on est dans ce respect des élèves qu'ils apprennent mieux et même ''plus vite'' au bout du compte. On ne peut éduquer ou être éduquer dans le stress, sinon on blesse, on perturbe l'enfant qui grandit.

 

J'ai remarqué combien les élèves sont sensibles à la beauté des mouvements de mes mains. Bien sûr, car ils sont très sensibles à la beauté en général et aiment la reproduire. Je m'explique. Avant, quand je désirais que mes élèves redeviennent en silence, je chantais la chanson du silence et je la terminais en comptant à rebours avec mes doigts 5-4-3-2-1-0, puis je terminais en déposant mon index sur ma bouche. À zéro, après avoir chanter la chanson et compter à rebours avec moi, les enfants savaient que c'était le moment de faire silence. Un jour, j'ai remarqué qu'une des élèves de la classe faisait le compte à rebours avec tellement de grâce avec ses mains. Elle terminait même en faisant un grand cercle avec son index avant de le déposer délicatement sur sa bouche. Je trouvai cela bien gracieux et apaisant. Depuis ce jour, j'ai repris moi-même cette façon de faire. Cela a eu un bel impact sur toute la classe. Ils ont décidé de le faire ainsi eux aussi et on voit la joie qu'ils ont à manifester leur douceur. C'est très simple! C'est la vie! Juste par cette petite minute, un nouveau lien d'amour doux règne tout de suite dans la classe.

 

Nous devons être de bons observateurs de nos élèves, il y a des enfants qui ont une plus ''veille''  âme que nous!

 

Les ambiances douces les construisent, ouvrent à  l'esprit fraternel entre eux. Un jour j'ai trouvé une musique particulièrement douce et profonde et je l'ai mise dans la classe. Au retour de la récréation extérieure les élèves l'ont entendue dès leur entrée. À ma grande joie et ma grande surprise, je les ai vus commencer à se faire des massages dans une attitude bien respectueuse. Ils formaient debout des rangs. Chacun massait un compagnon de classe, une compagne, tout en se faisant masser. Personne était tomber dans la rigolade. C'était un moment de tendresse qu'ils ont eux-mêmes créé entre eux. Depuis ce jour, il  y a des massages sur les épaules et le dos qui se donnent lors des détentes selon leur propre chef quand ils reviennent de l'extérieur.

 

Il y a encore plein de choses à écrire! Cela sera pour une prochaine fois!Mais,  j'aimerais en terminant dire ce que Maître Jésus nous dit: '' L'amour partagé avec les enfants est source de satisfaction et de réjouissance infinie!

 

Chantal

 

 

 

(15 janvier 2017)

Beaucoup de phrases qui encouragent, qui porte à la croissance au lieu de phrases négatives. ex: William le poète

( Distribuer des pensées d'amour, communiquer sont amour autant que possible.)Leur bien, phrases qui touchent leur cœur, leur savoir vivre, ils viennent me faire une grosse caresse en partant.

 

Pas de stress, plus lentement dans l'apprentissage de la lecture. Ne pas suivre les livres, mais l'intuition du Coeur. Maintenant ils peuvent recevoir davantage. ( On ne peut pas éduquer dans un stress.)

 

La douceur de ma main quand je compte, cela capte leur attention et il y a un lien d'amour qui règne.

 

Créer un environnement de bien-être. Ils se sont mis à se faire des massages.

( L'amour donné à l'autre, cela le construit. Esprit de fraternité . Environnement paisible, propice au développement de leur sensibilité, de leur conscience du monde, ex: mère enceinte.

 

Écouter son cœur: math dans leur vie. Moins de temps, plus vite compris, participation grande. Ils ne s'épuisent pas. Comment tu as vécu la mathématique dans ta vie ou comment cela pourrait t'arriver. C'est un dialogue avec les élèves pas qu'un savoir livresque. Mathématique vivante dans le quotidien. ( Les mauvaises habitudes s'effaceront en chemin dans l'énergie de l'Éducation Nouvelle.

 

L'amour ouvre à l'écoute.

 

Quand on ouvre au divin, on est toujours inspiré sur la solution a donner à l'enfant. Une solution qui le construit et qui construit l'autre.

 

La note de cristal. L'année dernière, le lien d'amour avec mes élèves était fort, Grâce à cela le lien est encore si beau quand on se revoit cette année. l'amour vibre, il ne s'efface  pas.

 

Présenté la note de cristal: ils ont un cœur unique, la beauté du cœur d'un enfant. Joie de vivre ( Aidez-les à s'épanouir donner libre cours à leur âme. C'est aussi participer au Plan Divin, au Renouveau de la planète.

Est-ce que tu fais comme Jésus?

Charlie la main soleil

William: tu fais cela parce que tu nous aimes.

dessin à l'Halloween Jordan : j'ai invité tous mes amis à la maison.

La bonté, la beauté, parler de Dieu

Ce n'est pas de la bonté cela!

 

 

 

 

 

 

 

( 15 déc )

 

Il y a des enfants qui sont très exigeants envers eux-mêmes. Ils sont souvent déçus de ce qu'ils font comme travaux ou créations artistiques.

 

Je vous transmets ci-dessous un enseignement que m'avait donné Sylvie concernant certains enfants lorsqu'ils dessinent. J'ai beaucoup aimé le réentendre cette semaine. C'est une joie de vous en faire une transcription.

 

'' Il ne  faut pas leur donner une gomme à effacer ou une règle parce qu'il y a des enfants une fois qu'ils ont ces instruments là, on ne peut pas faire autrement, on ne peut pas faire une maison, c'est épouvantable! Je dois leur dire que la main est aussi comme une aile d'oiseau qui écrit, qui est en harmonie, qui est complètement liée avec le cœur soleil et c'est la pensée du cœur soleil qui dessine. Si ce n'est pas bien fait à leur idée, que cela est un peu tordu et bien c'est cela qui fait la vie. Par exemple, une maison quand elle est toute bancale, elle est adorable.

 

S'ils font un dessin d'eux-mêmes assez épouvantable parce qu'ils sont en colère, ou de la famille, ils ont envie de répondre. Nous devons les faire parler, c'est important. On apprend des choses et cela nous permet de les aider. Ils ont une souffrance, ils doivent aussi l'exprimer, car en l'exprimant ils vont aussi chercher l'espoir. C'est là que nous pouvons leur dire un mot de réconfort. Il y a une guérison qui s'installe en même temps qu'ils construisent et que tu construis. ''

 

Si vous appréciez cet enseignement de Sylvie, j'ajoute pour vous un peu de mon vécu :

 

J'ai une élève qui n'était jamais satisfaite de sa calligraphie. Après avoir discuté avec mes élèves du contenu de  l'enseignement ci-dessus '' la main comme une aile d'oiseau '', '' c'est cela qui fait la vie '', celle-ci a accepté de poursuivre la pratique de ses lettres avec calme, joie et sourire complice avec moi. 

 

Allons donc plus loin dans ce partage d'expérience en ce qui concerne les belles transformations visibles chez cette enfant que je connais maintenant depuis quelques mois et qui se sont faites pas après pas.

 

Si je compare la fillette qu'elle était au début septembre avec celle qu'elle est aujourd'hui, je constate facilement que l'Éducation Nouvelle dans sa vie lui a  apporté de beaux et grands bienfaits. Cette petite a beaucoup changé. Elle rayonne maintenant.

 

À vous d'en tirer vos propres conclusions:

 

- Ses dessins sont à tous les jours remplis de belles couleurs avec de beaux mots du cœur qui les accompagnent. Avant, une seule couleur, souvent le noir et elle disait toujours qu'ils étaient manqués.

 

- Tous les jours, elle est souriante et agréable dans ses relations avec les pairs et les adultes. Les enfants veulent se mettre en équipe avec elle et

il n'y a plus de plainte à son sujet. Dorénavant, elle est douce, aimable et joyeuse. Avant elle était si malheureuse, boudeuse et nerveuse qu'elle se grattait les bras jusqu'au sang. Elle avait des blessures partout sur ceux-ci. En septembre, une journée, j'ai dû lui mettre plusieurs pansements tellement ses blessures étaient au vif. Maintenant elle a complètement cessé ce grattage et dès qu'elle trouve un petit moment de libre, elle va dessiner tout de suite sa joie et son amour puis elle vient me le montrer. Elle aime me dire qu'elle a dessiné de la beauté et de la bonté. Voilà quelques exemples la concernant.

 

Je continuerai prochainement à vous raconter d'autres victoires comme celle-ci avec d'autres élèves de la classe. Vraiment c'est merveilleux!

 

À bientôt!

 

Chantal

 

 

 

 

( 26 nov )  Aide pour aider des enfants à débloquer en écriture.

 

Bonsoir à vous tous,

 

Je vous transmets ci-dessous de l'enseignement que j'avais reçu de Sylvie. Je l'ai mis en pratique et je peux vous dire que c'est très beau de voir que cela fonctionne très bien. Les élèves qui bloquaient à un moment donné ne veulent plus maintenant que j'écrive leurs phrases pour eux, mais ils souhaitent plutôt le faire par eux-mêmes et sont heureux de le faire. Voici ci-dessous cet enseignement. 

 

7;45, min 23

Des enfants bloqués qui ne veulent pas écrire c'est assez fréquent, car ce n'est pas nécessairement l'âge à 6 ans où on est mûr. C'est normal de laisser du temps, on n'a pas à forcer et en trois mois un enfant peut savoir lire et écrire s'il le veut. Donc il ne faut surtout pas s'en faire et montrer à l'enfant qu'on le respecte dans le fait qu'on est bien en harmonie dans le groupe. Un enfant qui est bloqué aujourd'hui et qui n'est pas spécialement perturbateur, seulement il ne veut pas faire, mais il va se dévoiler à travers sa liberté d'écriture. C'est là qu'il faut valoriser et parler à sa place. Lorsqu'il dessine, je lui demande d'expliquer son dessin. Alors il me l'explique et je cherche à mettre en valeur les mots les plus beaux: '' Tiens tu m'as dit un mot, mais c'est extraordinaire, mais qu'est-ce qu'on va en faire de ce mot? Et il y en a un autre qui est beau, ce sont des perles! Ton dessin il révèle cela, il dit cela! Alors l'enfant cherche sa phrase et même si on ajoute un mot pour l'aider, c'est parfait! Alors j'écris sa phrase sur un papier et l'enfant la réécrit sur sa feuille pour accompagner son dessin. Il arrive parfois que l'enfant veuille que je lui écrive sa phrase et je lui écris. Cependant l'enfant se sait porteur de cette pensée qui est belle. Cette façon de faire débloque l'écrit en un temps vraiment record. Il faut aider le passage. Sans cela l'enfant est devant quelque chose qui le rebute. C'est tout à fait logique. Donc nous pouvons mêler nos mots aux siens en l'aidant à créer son image. Si on met du sens dans tout ce que nous entreprenons avec les enfants, ils adhèrent. Ils ont une soif de se révéler dans le sens, c'est-à-dire leur âme qui n'est pas encore bloquée par les carcans matérialistes même s'ils en souffrent. (23:23)

 

( 13 nov  brouillon)

 

Beau bonjour à vous tous,

 

Quelques petits mots pour vous informer sur les derniers jours passés. 

 

J'ai beaucoup aimé vivre avec mes élèves l'activité que Sylvie m'avait proposée en lien avec les gestes de la main ( voir enseignement 30 octobre 2016 ). Ce fut un moment fort et important cette discussion avec les élèves sur la bonté et la méchanceté, ainsi que sur  la loi des énergies. Les élèves ont beaucoup apprécié. Ils ont été très sensibles à toutes ces vérités. Parler de la bonté et la vivre est devenue quelque chose de central au  sein de notre groupe. J'ai trouvé que plusieurs enfants ont changé suite à cette activité. Ils sont beaucoup plus calmes et plus aimants dans leurs relations avec les autres. Ils sont conscients qu'ils ont des mains, des doigts et des jambes, etc. et que cela est pour manifester de la bonté de Cœur pour les autres et pour la Terre.

 

J'ai informé mes collègues  et la directrice de l'école sur la signification des gestes de la main que nos élèves et enfants font, d'où cela part en dans quel but. Internet nous informe. Ce n'est pas une question de mode, c'est plus grave. 

 

Nous avons aussi, les élèves et moi, discuté ensemble de l'Halloween. Je leur posais des questions: Est-ce de la bonté, de la beauté des vampires, des zombies, des démons, la musique, les décors, etc.? Bien sûr qu'aucun y voyait de la bonté ou de la beauté, plusieurs disaient même avoir peur de cette fête. (J'ai trouvé personnellement des informations sur la laideur de cette fête sur internet qui passe comme normale. )  Suite à notre discussion, j'ai demandé aux enfants d'inventer une nouvelle journée de fête où là, tous sur la terre célèbreraient pour la beauté et la bonté de la Terre. Chacun des enfants a dessiné cette fête qu'il a inventé sur une très grande feuille. Les résultats furent si beaux. Les enfants furent si calmes et investis profondément. J'étais surprise de voir combien remplie était leur si grande feuille. Leur dessin était accompagné de beaux et bons mots de paix, d'amour, d'espoir! Nous avons accroché les dessins sur le grand mur de la classe. Quelle belle énergie vibre dans la classe! Les visiteurs en sont ravis!

 

 

 

 

 

( 23 sept )

 

-pierre  bleu (unité, lien avant l'histoire) on pense aux enfants de la terre

-musique amérindienne

(21 sept)

 

Dossier de stage '' Éveil à l'imaginaire ''

En suçant mon pouce....... atelier d'écriture

 

 

 

Questions:

Diff à trouver un nom aux poèmes-mobiles, c'est un prénom

N'aime pas dessiner

Dessin peu rempli, toute la même couleur

Je veux pas venir s'asseoir pour le conte

Ne veut pas écrire en lettres attachées

 

 

( 10 sept

activités photos prises cet été,

les Amérindiens)

 

 

 

 

 

 

Table des matières

exp: 18 mai fait

ens: 18 mai fait

 

( 20juillet)

poème rendu à '' Vision de futur '' à gauche page 1

( 8 juin 2016)

 

Sylvie avait écrit un conte : '' l'étoile bleue'' déjà en s'unissant aux premiers peuples du Québec. Il y a aussi le conte des 3 Rivières dans '' de la Terre à l'Étoile''

 

Laura : l'histoire La clé en or, des frères Grimm

(29 mai)

Ils marchent en étant fiers.

Un beau bonjour avec le corps. Il faut les laisser faire, il faut qu'ils inventent.

 

 

(25 mai)

 

Compter avec la matière pour que la pensée se souvienne.

 

 

( 23 mai 2016 )

Comment dire le bonjour surprenant

22 mai ( 09:29 )  minute 35:49

 

( 9 avril 2016 )

Contes indiens, de Norvège, d'Allemagne, etc.

Contes bien adaptés  provenant de tous les pays du monde qui construisent l'enfant ou bien contes pour tous, même si ce n'est pas parfaitement adapté pour son âge l'enfant est parfaitement capable de développer son intuition et son intelligence à l'écoute d'un texte qui n'est pas forcément de son niveau. Il ne faut pas aller trop loin. Le conte pour tout le monde est comme cela, il n'est pas juste pour votre âge. Cela peut aussi être une ouverture s'ils sont assez calmes pour l'écouter. Toutefois ceux qui ne veulent pas écouter, il est certain qu'ils ne feront pas l'effort. les autres seront pris dans l'histoire si je le dis lentement, que je répète une phrase de temps en temps et que je change un mot plus difficile par un autre à leur niveau. Je simplifie lorsque la phrase est un peu compliquée. Ce qui est formidable c'est quand j'ai le temps de photocopier le conte, de le lire avant et de changer les bouts de phrases plus compliquées. Alors de cette façon je me retrouve avec une richesse de contes considérable.